Pas de chasse à l’œuf avec Brok’n’Zik mais… une chasse aux bonnes affaires
Dimanche 20 avril, pendant que les enfants cherchaient les œufs dans le jardin, les adultes cherchaient de bonnes affaires à chiner sur la Place du Champ-de-Mars. “La météo est clémente !” constatait Anne Plantier, secrétaire de l’association Brok’n’Zik voyant toutefois le ciel s’obscurcir par endroits. Le temps de se réchauffer à la buvette et d’apprécier la bonne humeur des membres de l’Association, la déambulation continue dans la salle des fêtes. Différentes formes d’art sont présentes, servies par des artistes passionnés. Yves Courbaix dont son hobby, la reliure, lui permet d’exporter ses œuvres dans le monde comme les États-Unis, le Japon ou encore le Brésil. Anthony Chambaud, jeune peintre, s’exerçant depuis 3 ans sur des toiles dont le travail de la couleur et de la matière s’apparente à de l’action painting. Claude Chiari, écrivain, se définit comme un homme engagé où « tout passe par la culture afin de comprendre l’humanité. » Georgette Guldemann, sculptrice amatrice s’intéresse principalement au corps féminin pour ses courbes et joue avec les regards de ses personnages. Georges Montchal définit ses peintures comme des trompe- l’œil aux thèmes ruraux. Léon Van den Barg, photographe, propose aux visiteurs de s’essayer comme modèle en prenant place dans son studio improvisé sur les lieux. Christina Buffet, peintre amateur autodidacte, montre des femmes à demi-nues aux voilages suggestifs afin de sublimer le corps féminin sans tomber dans la provocation. Ceci est petit échantillon des artistes exposants pour la Journée de l’Art. Journée bien remplie pour les organisateurs de Brok’n’Zik qui ont gagné une fois de plus le pari d’amener le public des brocanteurs à la rencontre d’artistes.

Comments